Catégorie : Classique Du 19ème Siècle

Guy de Maupassant – Nouvelles – Tome 3

Album publié en 2024 aux éditions Varou.


Résumé éditeur

Originaire de Normandie, Guy de Maupassant est un écrivain majeur de la littérature française et certainement le plus grand auteur de nouvelles.

Grâce à son style sobre et limpide et à ses thèmes touchant l’universel, ses œuvres gardent aujourd’hui encore la même modernité, la même force.

Disséquant l’âme humaine à travers ses vices et ses malices, il n’épargne personne, ni les paysans, ni les bourgeois, ni les jeunes, ni les anciens.

Il a une prédilection pour les destins tragiques, même sil ne délaisse pas totalement un registre plus léger, teinté d’ironie.

Il est aussi l’un des pères du fantastique avec ses histoires mystérieuses et angoissantes.

Pour vous, nous avons sélectionné sept nouvelles représentatives de l’œuvre unique de Maupassant et de sa vision du monde : Le loup, Confessions d’une femme, La folle, Un lâche, La mère Sauvage, La chevelure, Mademoiselle Fifi.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Guy de Maupassant – Nouvelles – Tome 3 »

L’adaptation en bande dessinée des nouvelles de Guy de Maupassant, « Guy de Maupassant -Nouvelles – Tome 3« , est une véritable réussite artistique et littéraire.

Sous la direction de Céka et avec des illustrations d’Olivier Brazao et autres artistes talentueux, cette œuvre traduit avec fidélité et émotion l’univers de Maupassant.

Les dessins, riches en détails et en atmosphères, parviennent à capturer l’essence même des récits originaux. Chaque planche est soigneusement travaillée pour refléter la profondeur psychologique des personnages et les décors de la fin du XIXe siècle. Le lecteur est transporté dans un monde où les intrigues tragiques et les ironies mordantes de Maupassant prennent vie sous ses yeux.

On ne peut que saluer la qualité de cette adaptation et souligner à quel point elle respecte l’esprit des œuvres tout en les rendant accessibles à un public plus large. Les émotions véhiculées par les textes de Maupassant sont parfaitement transmises grâce à une combinaison habile de scénarisation et d’illustration.

« Guy de Maupassant – Nouvelles – Tome 3 » est une œuvre incontournable pour les amateurs de littérature et de bande dessinée. Elle offre une nouvelle perspective sur les classiques de Maupassant, tout en préservant leur puissance narrative et leur pertinence contemporaine. Une réussite à découvrir sans hésitation.


Guy de Maupassant – Huit récits – Tome 2

Album publié en 2019 aux éditions Varou.


Résumé éditeur

couverture bd Guy de Maupassant - Huit récits - Tome 2

Originaire de Normandie, Guy de Maupassant est un écrivain majeur de la littérature française et certainement le plus grand auteur de nouvelles.

Grâce à son style sobre et limpide et à ses thèmes touchant l’universel, ses œuvres gardent aujourd’hui encore la même modernité, la même force.

Disséquant l’âme humaine à travers ses vices et ses malices, il n’épargne personne, ni les paysans, ni les bourgeois, ni les jeunes, ni les anciens.

Il a une prédilection pour les destins tragiques, même sil ne délaisse pas totalement un registre plus léger, teinté d’ironie. Il est aussi l’un des pères du fantastique avec ses histoires mystérieuses et angoissantes.

Pour vous, nous avons sélectionné huit nouvelles représentatives de l’œuvre unique de Maupassant et de sa vision du monde : Une ruse, Farce normande, Le papa de Simon, Le petit fût, Apparition, Lenfant, Lendormeuse, Confessions dune femme


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Guy de Maupassant – Huit récits – Tome 2 »

« Guy de Maupassant – Huit récits – Tome 2 » est une adaptation brillante des œuvres classiques de Maupassant en bande dessinée.

Ce tome illustre huit nouvelles fascinantes avec une fidélité impressionnante aux textes originaux. Les dessinateurs ont réussi à capter l’essence des récits avec des illustrations sombres et captivantes qui amplifient l’impact émotionnel des histoires.

Les récits sélectionnés couvrent une variété de thèmes, des drames humains aux mystères inquiétants, reflétant la diversité du talent de Maupassant. La mise en page est fluide et les dessins, riches en détails, offrent une expérience de lecture immersive.

Guy de Maupassant - Huit récits - Tome 2

Chaque case est soigneusement travaillée pour maintenir l’atmosphère unique de chaque nouvelle, rendant hommage à l’écrivain tout en apportant une touche moderne et accessible​.

Cette bande dessinée est une porte d’entrée idéale pour les jeunes lecteurs vers la littérature classique, tout en offrant aux amateurs de Maupassant une nouvelle manière d’apprécier ses récits. Cette BD est un must pour ceux qui cherchent à redécouvrir les chefs-d’œuvre de Maupassant sous un format visuel et narratif innovant.


Guy de Maupassant – Sept récits – Tome 1

Album publié en 2018 aux éditions Varou.


Résumé éditeur

couverture bd Guy de Maupassant - Sept récits - Tome 1

Originaire de Normandie, Guy de Maupassant est un écrivain majeur de la littérature française et certainement le plus grand auteur de nouvelles.

Grâce à son style sobre et limpide et à ses thèmes touchant l’universel, ses œuvres gardent aujourd’hui encore la même modernité, la même force.

Disséquant l’âme humaine à travers ses vices et ses malices, il n’épargne personne, ni les paysans, ni les bourgeois, ni les jeunes, ni les anciens.

Il a une prédilection pour les destins tragiques, même s’il ne délaisse pas totalement un registre plus léger, teinté d’ironie. Il est aussi l’un des pères du fantastique avec ses histoires mystérieuses et angoissantes.

Pour vous, nous avons sélectionné sept nouvelles représentatives de l’œuvre unique de Maupassant et de sa vision du monde : Histoire d’une fille de ferme, Aux champs, L’ami, Patience, La Confession, Le crime au père Boniface, La Morte Hautot père et fils


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Guy de Maupassant – Sept récits – Tome 1 »

La bande dessinée « Guy de Maupassant – Sept récits – Tome 1 » est une adaptation impressionnante des œuvres de Maupassant par Olivier Brazao, Céka et un collectif de nombreux artistes. Cet album réussit à capturer l’essence des nouvelles originales tout en apportant une nouvelle dimension visuelle qui enrichit l’expérience de lecture.

Les illustrations sont particulièrement notables pour leur qualité et leur fidélité à l’époque décrite par Maupassant. Les dessinateurs utilisent des ombres et des couleurs avec habileté pour créer des atmosphères parfois oppressantes, parfois mystérieuses, qui accentuent le caractère des récits.

extrait bd Guy de Maupassant - Sept récits - Tome 1

La narration respecte le rythme et la tension des nouvelles de Maupassant, ce qui permet de maintenir le lecteur en haleine. Les dialogues sont adaptés avec soin, conservant la verve et la précision du langage original, ce qui rend les histoires accessibles tout en respectant leur complexité littéraire.

On ne peut que saluer cette adaptation pour sa capacité à rendre hommage à l’œuvre de Maupassant tout en la rendant accessible à un public moderne.

C’est une excellente introduction pour ceux qui découvrent Maupassant, et un plaisir renouvelé pour les connaisseurs. En somme, une réussite.


Le Crime de Lord Arthur Savile

Albums publiés en 2012 aux éditions Casterman.


Résumé éditeur

L’adaptation du roman d’Oscar Wilde publié pour la première fois en 1887.

couverture bd Le Crime de Lord Arthur Savile

Lord Arthur Savile n’est pas homme à avoir des remords aux grands regrets de Monsieur Podgers.  

Monsieur Podgers prédit l’avenir, l’avenir à peu de choses près.

Toutes ces petites choses qui font la différence entre les remords et les regrets. 

Le crime de Lord Arthur Savile est un hymne à l’amour.

L’amour de sa Sybil perdue au milieu d’une société humaine d’une banalité désespérante.

Et que croyez-vous qu’il arrive à ce Monsieur Podgers ?

Il a des remords et il désespère …


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Crime de Lord Arthur Savile »

Le dessin en noir et blanc est le point fort de cette adaptation de la nouvelle d’Oscar Wilde. Le trait fin et précis de Salet crée une atmosphère étrange et envoûtante, qui convient parfaitement à l’histoire.

Les jeux d’ombres et de lumière sont particulièrement réussis et donnent une profondeur intéressante aux planches.

extrait bd Le Crime de Lord Arthur Savile

Il est dommage que l’adaptation n’ait pas su retranscrire toute la subtilité et l’humour noir de la nouvelle originale. Les libertés prises avec le texte d’Oscar Wilde ne sont pas toujours judicieuses et peuvent décevoir les fans de l’auteur.

« Le Crime de Lord Arthur Savile » est une adaptation en demi-teinte, qui brille par son graphisme mais déçoit par son scénario. Les amateurs de l’univers d’Oscar Wilde pourront y trouver un certain intérêt.

Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T02

Albums publiés en 2024 aux éditions Delcourt.


Résumé éditeur

L’adaptation du célèbre roman de Jules Verne publié pour la première fois en 1864.

couverture bd Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T02

Après l’adaptation en BD de La Ferme des Animaux dans la collection Ex-Libris, les auteurs se tournent vers ce chef-d’œuvre de Jules Verne qui fait rêver depuis 1864, pour le faire (re)découvrir à un nouveau lectorat.

L’expédition de Lindenbrock vers le centre de la terre mène nos aventuriers à une découverte incroyable : un véritable océan souterrain où semblent avoir perduré des formes de vies préhistoriques.

Et si la traversée de cet océan s’avère fascinante, elle n’est pas sans danger. Entre les terribles dinosaures et les intempéries, nos héros ne sont pas au bout de leur peine.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T02 »

La bande dessinée est sortie le 15 main 2024. Dès qu’elle sera lue, un avis sera posté.

extrait bd Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T02


Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T01

Albums publiés en 2023 aux éditions Delcourt.


Résumé éditeur

L’adaptation du célèbre roman de Jules Verne publié pour la première fois en 1864.

Après l’adaptation en BD de La Ferme des Animaux dans la collection Ex-Libris, les auteurs se tournent vers ce chef-d’œuvre de Jules Verne qui fait rêver depuis 1864, pour le faire (re)découvrir à un nouveau lectorat.

À Hambourg, le professeur Lidenbrock, géologue mondialement réputé, rentre chez lui particulièrement excité après avoir fait une découverte intrigante.

Un parchemin caché dans la reliure d’un ouvrage récemment acheté lui narre l’aventure d’un savant qui serait allé au centre de la Terre. Il se met alors en route pour l’Islande avec sa nièce pour refaire ce voyage extraordinaire…


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Voyage au centre de la terre, de Jules Verne T01 »

« Voyage au centre de la Terre, tome 1 » offre une adaptation audacieuse et captivante du classique de Jules Verne.

Dès les premières pages, nous sommes transportés dans l’univers tumultueux du professeur Lidenbrock et de sa nièce, Axelle, dont l’ambition les pousse à entreprendre un voyage épique vers les profondeurs de notre planète.

L’ingéniosité graphique se révèle dans le choix des personnages animaux, offrant une perspective rafraîchissante à cette aventure intemporelle. Les décors, eux, évoquent avec brio l’atmosphère envoûtante du XIXe siècle, nous plongeant au cœur d’une époque de découvertes et d’explorations.

L’anthropomorphisme des personnages, s’il apporte un certain charme, peut également dérouter par moments, surtout pour les puristes de l’œuvre originale. De même, la représentation des paysages et des ambiances est irréprochable, mais la caractérisation des personnages laisse parfois à désirer, manquant parfois de profondeur émotionnelle.

Cependant, ces petites imperfections n’entament en rien le plaisir de lecture. En effet, ce premier tome réussit brillamment à poser les bases d’une aventure palpitante, laissant présager un dénouement riche en rebondissements.

En réinventant le récit avec modernité et audace, cette adaptation saura séduire un large public, des néophytes aux fervents admirateurs de l’œuvre originale.

Une lecture aussi envoûtante qu’instructive, à dévorer sans modération.


Le gardien de feu – Intégrale

Albums publiés en 2010 aux éditions Soleil.


Résumé éditeur

L’adaptation du célèbre roman d’Anatole Le Braz publié pour la première fois en 1900.

Cloîtré dans un phare au large de la Pointe du Raz, Goulven Dénès raconte ce qui l’a poussé à commettre un crime incroyablement cruel.

Rien ne devait rapprocher ce sombre Léonard d’une belle et insouciante Trégorroise.

Et pourtant Goulven se prend d’un amour fou et maladroit pour Adèle, qu’il adule sans être capable de la rendre heureuse.

Une passion maladive exacerbée par le cadre étouffant d’un phare, au large d’un Cap Sizun hostile, qui le mène à commettre un crime incroyablement cruel.

Un siècle après sa première parution, le gardien du feu reste puissant et d’une remarquable justesse psychologique.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le gardien de feu – Intégrale »

Dans l’adaptation en bande dessinée de l’œuvre d’Anatole le Braz, intitulée « Le Gardien de Feu« , le talent de la narration graphique se mêle à la profondeur du récit pour créer une expérience immersive captivante.

Les illustrations, superbement réalisées par Sandro, parviennent à saisir l’essence de l’univers de l’auteur breton, transportant les lecteurs dans un paysage marin à la fois sauvage et envoûtant.

Les détails minutieux et la colorisation subtile apportent une richesse visuelle à chaque page, évoquant parfaitement l’atmosphère mystérieuse du phare de Gorlébella.

Le scénario, habilement orchestré par François Debois, plonge les lecteurs dans l’âme tourmentée du gardien de phare Goulven. L’histoire d’amour passionnée et tumultueuse entre Goulven et Adèle est magnifiquement dépeinte, et l’intrigue mystérieuse qui entoure le phare intrigue et captive jusqu’à la fin.

Le style narratif, avec ses tournures littéraires du XIXe siècle, apporte une profondeur supplémentaire à l’ensemble, créant une atmosphère immersive et presque cinématographique. Les personnages, réalistes et complexes, donnent vie à cette histoire d’amour et de jalousie d’une manière qui rend hommage au roman original d’Anatole le Braz.

« Le Gardien de Feu » est une adaptation remarquable qui réussit à capturer l’essence de l’œuvre originale tout en offrant une expérience visuelle et narrative enrichissante.

Une œuvre qui mérite d’être découverte et appréciée par les amateurs de bande dessinée et les fans de littérature bretonnes.



Lieu visité par la bd en Bretagne

Phare de la Vieille

Le Fantôme de Canterville

Albums publiés en 2007 aux éditions Casterman.


Résumé éditeur

L’adaptation du célèbre roman d’Oscar Wilde publié pour la première fois en 1887.

D’Oscar Wilde on connait le Portrait de Dorian Gray, il est également l’auteur de contes fantastiques évoquant châteaux hantés, revenants terrifiants, et autres malédictions, le tout avec une ironie dans la meilleure tradition britannique.

Les meilleurs de ses récits ont pour titre Le Fantôme de Canterville et Le Crime de Lord Arthur Savile.

Mêlant à leur tour fantastique et humour noir via le dessin volontiers gothique de Marcelé, Rodolphe et lui revisitent ces chefs-d’oeuvre en offrant une version aussi grinçante que jubilatoire.

Le Fantôme de Canterville
Hiram B. Otis, riche américain en mal de titre de noblesse achète la propriété de Canterville. Il s’y installe en famille et fait rapidement connaissance avec le plus ancien habitant des lieux : Siman de Canterville qui hante les lieux depuis qu’il a assassiné sa femme Eléonore.
Usant de tous les stratagèmes, dans la plus pure tradition des fantômes britanniques, Simon tente d’effrayer les nouveaux propriétaires, ces rustres américains qui déjouent facétieusement ses apparitions les plus terrifiantes. Les jumeaux Otis vont épuiser ce pauvre fantôme qui au final ne cherche que le salut de son âme et le repos éternel.

Le Crime de Lord Arthur Savile
Dans un registre plus classique, cette histoire fantastique met en scène un Lord dont la main a le malheur de croiser un chiromancien lors d’une réception mondaine. On lui annonce qu’il va commettre un crime !
Persuadé que la chose est inéluctable, Savile décide de prendre les devants et de commettre ce crime avant son mariage. Il choisit donc sa victime avec soin et commence à préparer ce qui doit être un crime parfait. Mais le destin va déjouer ses plans à plusieurs reprises et le rattraper quand il s’y attend le moins.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Fantôme de Canterville »

L’adaptation en bande dessinée de « Le Fantôme de Canterville » par Rodolphe et Philippe Marcelé, publiée par Mosquito en avril 2024, est une relecture subtile et rafraîchissante du classique d’Oscar Wilde.

Rodolphe réussit à capter l’essence ironique et satirique des nouvelles originales tout en apportant sa propre touche narrative. Son scénario préserve l’humour acéré et la critique sociale de Wilde, tout en adaptant intelligemment la conclusion de « Le Crime de Lord Arthur Savile » pour ajouter une nouvelle dimension sans trahir l’esprit de l’œuvre​.

Philippe Marcelé enrichit le récit par ses illustrations expressives et ses nuances de gris, qui soulignent l’atmosphère gothique et mélancolique du manoir de Canterville. La douceur des traits de Virginia contraste efficacement avec l’environnement sombre, accentuant la dichotomie entre la modernité pragmatique des nouveaux occupants américains et le pathétisme du vieux fantôme désespéré​.

Cette bande dessinée réussit à captiver à la fois les amateurs de Wilde et les passionnés de bande dessinée. On en peut que saluer la maîtrise du découpage et la dynamique des séquences, rendant les mésaventures du fantôme aussi comiques que touchantes.

Une adaptation visuellement et narrativement riche qui rend hommage à l’esprit du maître irlandais tout en offrant une expérience de lecture immersive et contemporaine​.

Moby Dick

Albums publiés en 2024 aux éditions Glénat.


Résumé éditeur

L’adaptation du célèbre roman d’Herman Melville publié pour la première fois en 1851.

Découvrez la légende de Moby Dick dans une adaptation magistrale

couverture bd Moby Dick

Moby Dick… ce nom sonne comme une dangereuse légende.

Un nom qui inspire l’effroi à tous les baleiniers, forçats de la mer pourtant habitués aux périls de l’océan. Ces marins armés de simples lances et de harpons à bord de légères chaloupes, s’exposent aux réactions redoutables et aux assauts furieux des cachalots de plus de soixante tonnes qu’ils chassent…

Otage de l’obsession de son capitaine, le Pequod continue sa lente et inexorable mission : traquer et tuer la bête qui a jadis arraché la jambe du capitaine.

Consumé par sa soif de vengeance, le capitaine Achab se décompose physiquement. Sa haine devient folie. Si bien que ses hommes s’interrogent : le réel danger est-il en mer ou à bord ?

Chabouté met toute sa maîtrise du noir et blanc au service de ce classique de la littérature américaine.

Une adaptation fidèle au récit original et à l’esprit d’Herman Melville, reflétant la frontière étroite entre l’acharnement et la folie, baignant dans le sang, l’huile et la sueur d’un navire baleinier de la fin du XIXe siècle.


Moby Dick – Poche

L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Moby Dick »

Christophe Chabouté transcende les attentes avec son adaptation graphique de « Moby Dick« , magnifiant le classique de Herman Melville avec une profondeur artistique remarquable.

Paru initialement en 2014 et en 2 tomes, cet ouvrage en noir et blanc capture avec brio l’obsession destructrice du capitaine Achab pour la baleine blanche.

Chabouté utilise le contraste intense entre l’ombre et la lumière pour évoquer la lutte intérieure des personnages et la vastitude inquiétante de l’océan. Chaque planche est une œuvre d’art, où le détail et l’expressivité des dessins plongent le lecteur dans une atmosphère à la fois poétique et oppressante​.

extrait Moby Dick

L’auteur réussit à rester fidèle à l’esprit du texte original, tout en apportant sa propre interprétation visuelle. Nous pouvons saluer cette fidélité narrative, notant que les dialogues et monologues sont souvent tirés directement du texte de Melville, ce qui renforce l’authenticité de l’œuvre​​.

Les personnages, particulièrement Achab, sont dépeints avec une intensité psychologique qui traduit efficacement leurs obsessions et tourments. L’utilisation du noir et blanc accentue les thèmes de folie et de vengeance, rendant chaque scène particulièrement percutante.

« Moby Dick » de Chabouté est une adaptation magistrale qui marie la puissance littéraire de Melville à l’art visuel saisissant de Chabouté, offrant une expérience immersive et mémorable​.


Le Rouge et le Noir – Tome 2

Albums publiés en 2017 aux Editions Glénat.


Adapté de l’œuvre de Stendhal (publié pour la première fois en 1830).

Entré au séminaire de Besançon, Julien Sorel se voit proposer un poste de secrétaire à Paris, auprès de l’influent marquis de la Mole.

Mathilde, la fille du marquis, tombe rapidement sous les charmes de Julien et informe son père de son désir de l’épouser.

Ils sont sur le point de se marier quand le marquis reçoit une lettre de Madame de Rênal dénonçant l’immoralité de Sorel.

Ce coup de théâtre va tout remettre en cause dans la vie déjà chaotique du jeune homme…


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Rouge et le Noir – Tome 2 »

Ce second tome en BD du « Le Rouge et le Noir » par Djan et Toni Fezjulan réussit brillamment à capturer l’essence du chef-d’œuvre de Stendhal.

Cette adaptation transporte le lecteur au cœur des intrigues amoureuses et des conflits sociaux de Julien Sorel, un jeune séminariste ambitieux. Rejoignant la maison du marquis de la Mole à Paris, Julien navigue avec habileté et charme parmi l’aristocratie, séduisant la belle Mathilde.

Le dessin de Toni Fezjulan, bien que différent du premier tome, apporte une fraîcheur visuelle qui enrichit l’expérience de lecture. Les couleurs vibrantes et les détails soignés rendent chaque scène vivante et immersive. La complexité des personnages, notamment celle de Julien et Mathilde, est magnifiquement dépeinte, rendant leurs interactions passionnantes et captivantes.

extrait Le Rouge et le Noir - Tome 2

L’aptitude de Djan à condenser le texte original sans sacrifier la profondeur narrative est remarquable. Les dialogues et les monologues internes de Julien révèlent ses ambitions et ses dilemmes moraux avec une clarté saisissante. Le scénario, tout en restant fidèle à l’œuvre de Stendhal, se permet des libertés créatives qui ajoutent dynamisme et tension dramatique.

Ce deuxième tome de « Le Rouge et le Noir » est une réussite éclatante, offrant une adaptation moderne et captivante du roman classique. Une lecture indispensable pour les amateurs de littérature et de bande dessinée.