J’y vais mais j’ai peur

Album publié en 2024 aux éditions Delcourt


Résumé éditeur

Journal d’une navigatrice

couverture bd J'y vais mais j'ai peur

87 jours pour boucler son tour du globe en solitaire ont fait de Clarisse Crémer « la femme la plus rapide du monde » mais l’album raconte avant tout une incroyable aventure humaine loin des récits de mer héroïques.



Avec Maud Bénézit (Il est où le patron ?), elles embarquent dans leur sillage les voileux comme les néophytes qui ont suivi ses aventures et les tempêtes qu’elle a traversées…

La bd « J’y vais mais j’ai peur » disponible ici


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « J’y vais mais j’ai peur »

« J’y vais mais j’ai peur : Journal d’une navigatrice » est bien plus qu’une simple bande dessinée sur la voile et le Vendée Globe. C’est un récit captivant qui navigue entre les vagues de passion, de détermination et de peur, offrant un aperçu intime de l’expérience de Clarisse Crémer, une navigatrice déterminée.

L’histoire débute avec Clarisse, une jeune femme indécise sur son avenir, jusqu’à ce qu’elle découvre sa passion pour la voile lors de ses escapades bretonnes. De là, le récit nous emmène dans un voyage tumultueux, depuis ses modestes débuts jusqu’à sa participation audacieuse au Vendée Globe, la course légendaire en solitaire.

Ce qui rend cette bande dessinée si immersive, c’est la manière dont elle capture les émotions brutes de Clarisse : ses doutes, ses moments de triomphe et ses peurs profondes. L’illustratrice Maud Bénézit donne vie à ces émotions avec des dessins vibrants et des paysages marins époustouflants, nous plongeant au cœur de l’action.

extrait bd J'y vais mais j'ai peur

Mais au-delà de l’aspect narratif, cette BD soulève des questions importantes sur le genre et la place des femmes dans le monde de la voile. Clarisse se bat contre les préjugés et les stéréotypes tout au long de son parcours, défiant les attentes pour devenir une force à part entière dans un domaine largement dominé par les hommes.

« J’y vais mais j’ai peur » est bien plus qu’une simple histoire de navigation. C’est un hommage à la détermination, à la résilience et à la capacité de surmonter ses peurs pour atteindre de nouveaux horizons.

Clarisse Crémer nous rappelle que, même au milieu des océans les plus tumultueux, il est possible de trouver sa voie et de réaliser ses rêves les plus audacieux. Une lecture aussi inspirante que captivante, recommandée à tous ceux qui cherchent à être transportés par une aventure authentique et palpitante.


Lieu visité par la bd en Bretagne

Locmiquélic

Vous aimerez aussi