Carmen de Prosper Mérimée

Album publié en 2012 aux éditions Delcourt


D’après une nouvelle de Prosper Mérimée écrite en 1845 et publiée en 1847.

courverture bd Carmen de Prosper Mérimée

Début 1830, au cours de ses voyages à travers l’Andalousie, un archéologue français croise à plusieurs reprises la route de Don José, un bandit de grand chemin.

Lors de leur dernière entrevue, ce dernier lui raconte son histoire : comment soldat, il est devenu déserteur, meurtrier, contrebandier pour l’amour d’une gitane, la troublante Carmen, une beauté sauvage pour qui il encourt la peine de mort.

La bd « Carmen » disponible ici


« Carmen » est une adaptation fidèle et plaisante de l’opéra célèbre.

La bd reste fidèle à l’œuvre originale de Prosper Mérimée, offrant des décors et des postures mi-chorégraphiques d’une chaleur ibérique.

Même sans connaître l’œuvre originale, on s’attache au parcours chaotique et envoûtant de Carmen.

Une adaptation réussie qui transporte le lecteur dans un univers passionnant et captivant jusqu’à la dernière page.


Prosper Mérimée, écrivain français du XIXe siècle, a marqué la littérature avec ses récits captivants et empreints d’exotisme.

Parmi ses œuvres les plus connues figure la nouvelle « Carmen« .

Publiée en 1845, cette histoire emmène les lecteurs dans l’Espagne du XVIe siècle, où se déroule un drame passionnel entre un soldat et une séduisante gitane. Inspirée par les légendes andalouses, « Carmen » explore les thèmes de l’amour, de la jalousie et du destin tragique.

Mérimée, grand adepte du réalisme et du romantisme, apporte un souffle épique à travers sa plume précise et évocatrice. Il parvient à capturer l’essence même de l’Espagne et de ses traditions, dépeignant avec finesse les caractères des personnages.

Carmen, femme fatale au regard brûlant, incarne la séduction et la fascination de l’interdit.

portrait dessinée Prosper Mérimée

L’œuvre de Mérimée a également été source d’inspiration pour d’autres formes artistiques. En effet, « Carmen » a été adaptée en un célèbre opéra par Georges Bizet en 1875, devenant ainsi l’une des œuvres lyriques les plus jouées dans le monde entier.

Vous aimerez aussi