Les Compagnons de la Libération : Philippe Kieffer

Album publié une première fois en 2021 chez Grand Angle


Résumé éditeur

Sans passion pour l’armée, il sera pourtant le père des commandos français.

couverture bd Les Compagnons de la Libération - : Les Compagnons de la Libération : Philippe Kieffer

Ce dandy des Antilles n’a même pas fait son service militaire, dispensé comme Français de l’étranger.

Pourtant, le jour de la déclaration des hostilités, en septembre 1939, il s’engage comme matelot. Refusant la défaite de juin 1940, il répond à l’appel du général de Gaulle et intègre les Forces françaises libres.

Impressionné par les méthodes des commandos britanniques, il intègre les prestigieux Bérets verts et constitue en 1942, avec une vingtaine de volontaires, ce qui deviendra les «Commandos Kieffer».

Son but : participer au grand débarquement qui doit libérer la France…

couverture bd Ivanhoé Tome 3

Quelques mots sur Philippe Kieffer

Philippe Kieffer est né en Haïti dans une famille catholique d’origine alsacienne. Son père avait fui l’annexion de l’Alsace-Lorraine et s’était installé en Haïti où il a épousé une Anglaise. Philippe Kieffer est diplômé d’une école de commerce de Chicago. Il devient directeur de banque en Haïti où il se marie et a ses deux premiers enfants.

En 1939, il revient en France pour y rejoindre sa famille. Malgré ses 40 ans, se porte volontaire pour le service militaire. Il devient quartier-maître secrétaire auprès de l’amiral Nord. Après la défaite de la France, Kieffer répond à l’appel du général de Gaulle et part pour le Royaume-Uni en 1940, où il s’engage dans les Forces navales françaises libres. En 1942, il fonde les Commandos français avec une vingtaine de volontaires, qui sont formés au centre d’entraînement commando d’Achnacarry en Écosse.

portrait dessiné Philippe Kieffer

Kieffer débarque le 6 juin en Normandie à la tête de ses hommes du 1er bataillon de fusiliers marins commandos. Ses 177 hommes et lui débarquent sur la plage Sword à Colleville-Montgomery et s’emparent d’une pièce de 50 mm puis de l’ex-casino de Riva-Bella avant de foncer dans les terres par pour rejoindre à Pegasus Bridge les Airborne britanniques.

À la fin de la guerre, Kieffer est décoré de la Croix de guerre 1939-1945 avec palme, de la Médaille de la Résistance et de la Légion d’honneur. Il est décédé en 1962. Aujourd’hui, il est considéré comme un héros national et est honoré pour avoir été l’un des premiers commandos français et pour avoir contribué à la libération de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.


Lieux visités par la bd pendant la Seconde Guerre Mondiale

AchanacarryOuistrehamSaint-Vaast-la-Hougue

Vous aimerez aussi