Étiquette : Auteur bd : Christophe Babonneau

Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 3

Album publié en 2019 aux éditions Soleil Production


Résumé éditeur

couverture bd Memoires D un Paysan Bas-Breton - Tome 3

Suite et fin de l’adaptation en BD de la biographie de Jean-Marie Déguignet.

Jean-Marie est un paysan qui a fait bien du chemin. Après avoir parcouru le monde, il revient au pays avec une idée fixe : s’installer dans un ermitage parmi les abeilles, les poules et les lapins, au coeur de ce décor sauvage, témoin de ses jeunes années.

Il y vivrait paisible, loin du bruit, des fracas, des tracasseries et des horreurs du monde civilisé.

Mais il lui faut renoncer à ce projet pour sauver une famille de la misère.

Lorsqu’il s’agit de rendre service à quelqu’un, fut-il son plus grand ennemi, Jean-Marie ne refuse jamais. Voilà d’où venaient tous ses malheurs. D’où ils viendraient toujours.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 3 »

Dans le troisième tome des « Mémoires d’un paysan Bas-Breton« , Stéphane Betbeder clôt avec brio l’adaptation en bande dessinée de la vie de Jean-Marie Déguignet.

Le récit graphique, délicatement mis en image par Christophe Babonneau et colorisé par Axel Gonzalbo, nous transporte dans la Bretagne du XIXe siècle, une terre empreinte de traditions et de luttes sociales.

Jean-Marie, le protagoniste, est un personnage riche en contradictions. Paysan érudit, il revient des champs de bataille de l’Orient et du Maghreb avec un désir ardent de paix et d’isolement. Pourtant, sa quête d’ermite s’avère impossible dans une société qui le réclame, qui l’entraîne malgré lui dans ses drames et ses nécessités.

Betbeder capture admirablement cette tension entre l’individu et la collectivité, entre les rêves et la réalité, dans un style narratif fluide et engageant.

Le dessin de Babonneau, tout en simplicité, ne s’embarrasse pas de fioritures et parvient à capter l’essence rustique de la vie rurale bretonne. Chaque trait semble imprégné de l’âme de la terre et des hommes qui la peuplent. Quant aux couleurs de Gonzalbo, elles évoquent les nuances de la campagne, tantôt accueillantes, tantôt implacables.

extrait bd bd Memoires D un Paysan Bas-Breton - Tome 3

Les choix scénaristiques de Betbeder nous confrontent à une question fondamentale : quel est le prix de nos idéaux ? Le parcours de Jean-Marie, semé d’embûches, d’actes de générosité et de déceptions, sert de miroir à nos propres compromis.

Malgré ses aspirations, il se retrouve pris dans les filets de la vie sociale, illustrant la difficile conciliation entre l’intégrité personnelle et les obligations envers autrui.

« Mémoires d’un paysan Bas-Breton T03 » est une œuvre qui résonne avec profondeur et sensibilité, un hommage à la richesse de l’esprit humain face aux adversités de la vie.


Lieu visité par la bd en Bretagne

Quimper

Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 2

Album publié en 2018 aux éditions Soleil Production


Résumé éditeur

Suite de l’adaptation en BD des célèbres aventures rocambolesques, et néanmoins authentiques, de Jean-Marie Déguignet.

Jean-Marie n’a qu’une idée : voyager.

Son cerveau est vaste et la Bretagne trop petite.

Bien qu’il n’ait pas la taille requise, il est mobilisé et peut enfin quitter sa terre natale. Il participera à la prise de la tour Malakoff, traversera l’Italie, et combattra un ennemi invisible en Kabylie.

Mais comme dit le proverbe : Malheur à qui est né dans un mauvais pays car on y revient toujours .


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 2 »

Dans « Mémoires d’un paysan Bas-Breton T02: Le Soldat« , Stéphane Betbeder et Christophe Babonneau continuent de nous plonger dans la vie tumultueuse de Jean-Marie Déguignet.

Ce deuxième opus, aussi riche que son prédécesseur, est une œuvre qui se distingue par son authenticité et sa capacité à transporter le lecteur à travers les épreuves d’un homme du peuple au XIXe siècle.

Le récit de Jean-Marie, qui rêve d’horizons lointains et se retrouve dans les rangs de l’armée impériale, est une fresque historique qui ne se contente pas de dépeindre des batailles mais s’attarde sur l’humain, sur ses aspirations et désillusions. Les critiques relèvent l’habileté avec laquelle Betbeder tisse l’évolution psychologique de son personnage, de la naïveté de la jeunesse à l’aigreur du vieillard

Graphiquement, le travail de Babonneau est salué pour sa clarté et son attention aux détails, qui ancrent le récit dans un réalisme saisissant. La bande dessinée se présente alors comme une porte ouverte sur l’époque, révélant la Bretagne sous un jour à la fois brut et poétique.

« Mémoires d’un paysan Bas-Breton T02: Le Soldat » est une œuvre qui, par sa profondeur et sa sincérité, mérite sa place dans la bibliothèque des amateurs de l’histoire sociale et de la bande dessinée historique.


Lieux visités par la bd en Bretagne

Ergué-GabéricQuimper

Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 1

Album publié en 2017 aux éditions Soleil Production


Résumé éditeur

Un témoignage exceptionnel pour un destin hors-norme adapté aujourd’hui en bande-dessinée.

Né dans la misère, Jean-Marie Déguignet sort du rang lorsqu’une abeille cause un accident qui a pour conséquence de le rendre intelligent.

Dès lors, il voit les choses telles qu’elles sont et non plus comme les croyances ou la bêtise les expliquent communément.

Il se sent vite à l’étroit dans sa Bretagne natale et n’aspire qu’à une chose : étendre sa soif de connaissance en découvrant le monde.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Mémoires D’un Paysan Bas-Breton – Tome 1 »

Dans l’univers graphique de Stéphane Betbeder, « Mémoires d’un paysan Bas-Breton T01 » se veut un miroir du passé, reflétant la rusticité d’une Bretagne ancestrale, avec ses croyances et ses luttes.

La bande dessinée nous plonge au cœur de l’existence éreintante de Jean-Marie Déguignet, figure centrale du récit, qui émerge comme un héraut de la sagacité dans un monde pétri de superstitions et d’ignorance.

L’atmosphère retranscrite est indéniablement authentique, avec des paysages et des costumes dessinés avec une précision qui souligne la mélancolie d’une époque révolue. Les couleurs servent cette ambiance d’un autre temps, contribuant à immerger le lecteur dans un XIXe siècle breton, fait de pluie et de pénombre.

Cette œuvre est un tableau fidèle de la Bretagne du XIXe siècle, mais reste entravée par des défis artistiques qui en freinent l’envol.

« Mémoires d’un paysan Bas-Breton T01 » est une invitation à la découverte, à la réflexion, un pas vers la compréhension d’une Bretagne d’antan, mais qui exige du lecteur une certaine indulgence pour apprécier pleinement le voyage dans le temps qu’elle propose.


Lieux visités par la bd en Bretagne

Ergué-GabéricGuengatQuimper

Histoires de Bretagne – T08 La Légende de la mort – Partie 3

Album paru en 2012 aux éditions Soleil.


couverture bd La Legende de la mort - Partie 3

Anatole Le Braz (1859-1926) reste sans doute, de tous les écrivains bretons sans exception, celui qui a le plus intimement pénétré tous les secrets de l’âme bretonne.

Une multitude de témoignages, de confidences et de récits recueillis en Armor et en Argoat.

C’est un fidèle miroir de la sensibilité des Bretons qui se reconnaissent toujours dans La Légende de la Mort, et ne sont pas terrorisés par l’ombre de l’Ankou (la représentation de la mort) sur le peuple des Anaon (âmes) et pour qui les Kannerezed Noz (lavandières de la nuit) ont gardé leur pouvoir enchanteur. »

Les Contes de Bretagne en bande dessinée. D’après Anatole le Braz.

La Fille à la robe rouge (1893)
Le Laboureur et la Ménagère (1900)
La Bague du capitaine (1909)

couverture bd Ivanhoé Tome 3

L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « La Légende de la mort – Partie 3 »

« Histoires de Bretagne – T08 La Légende de la mort – Partie 3« , par Christophe Babonneau, est le dernier né d’une série qui s’attache à revisiter le riche folklore breton. Ce tome explore des récits tels que « La Fille à la robe rouge », « Le Laboureur et la Ménagère », et « La Bague du capitaine », poursuivant la tradition des tomes précédents dans la retranscription graphique des contes d’Anatole Le Braz.

La série dans son ensemble s’est établie comme un pont culturel important, reliant les légendes ancestrales bretonnes au public contemporain. Babonneau, à travers son travail, ne se contente pas de narrer ; il peint, il inspire, il évoque.

Les dessins de Christophe Babonneau se distinguent par leur capacité à capturer l’essence du folklore breton avec une sensibilité artistique remarquable. Ses illustrations, souvent décrites comme immersives et expressives, jouent un rôle crucial dans la narration, rehaussant les contes d’Anatole Le Braz avec un style visuel qui mêle tradition et modernité

Son art va au-delà de la simple illustration, il s’agit d’une réinterprétation, offrant ainsi une nouvelle vie à des histoires traditionnelles, et invitant les lecteurs à plonger dans un monde où le mythe et la réalité s’entremêlent de manière envoûtante.


Lieux visités par la bd en Bretagne

Kermaria-SulardPenvénan

Histoires de Bretagne – T07 La Légende de la mort – Partie 2

Album paru en 2012 aux éditions Soleil.


Anatole Le Braz (1859-1926) reste sans doute, de tous les écrivains bretons sans exception, celui qui a le plus intimement pénétré tous les secrets de l’âme bretonne.

Une multitude de témoignages, de confidences et de récits recueillis en Armor et en Argoat.

C’est un fidèle miroir de la sensibilité des Bretons qui se reconnaissent toujours dans La Légende de la Mort, et ne sont pas terrorisés par l’ombre de l’Ankou (la représentation de la mort) sur le peuple des Anaon (âmes) et pour qui les Kannerezed Noz (lavandières de la nuit) ont gardé leur pouvoir enchanteur. »

Les Contes de Bretagne en bande dessinée. D’après Anatole le Braz.

Le Pendu.(1893)
La Coiffe de la morte.(1893)
La Mère morte.(1893)

couverture bd Ivanhoé Tome 3

L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « La Légende de la mort – Partie 2 »

Christophe Babonneau nous livre avec « Histoires de Bretagne – T07 La Légende de la mort – Partie 2« , une suite captivante qui plonge le lecteur au cœur du folklore breton.

Cet opus, illustrant de nouvelles facettes des contes d’Anatole Le Braz, continue de personnifier la mort, tantôt messagère de malheur, tantôt annonciatrice d’espoir.

On ne peut que célébrer le talent artistique de Babonneau, dont les planches redessinent les légendes avec une telle vivacité qu’elles semblent s’animer sous nos yeux.

extrait La Légende de la mort - Partie 2

La série demeure une fenêtre ouverte sur un monde où le fantastique breton s’immisce dans le quotidien, bouleversant la vie des personnages.

Un véritable régal visuel qui confirme que la beauté des légendes bretonnes reste intemporelle.


Lieux visités par la bd en Bretagne

PlougrescantPlounévez-Lochrist

Histoires de Bretagne – T06 La Légende de la mort – Partie 1

Album paru en 2012 aux éditions Soleil.


couverture bd bd La Légende de la mort - Partie 1

Les Contes de Bretagne en bande dessinée. D’après Anatole le Braz.

Histoire de Marie-Job Kerguennou (publié en 1897)


Le Linceul de Marie-Jeanne.(publié en 1892)


Celle qui passa la nuit dans un charnier.(publié en 1893)

couverture bd Ivanhoé Tome 3

L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « La Légende de la mort – Partie 1 »

« Histoires de Bretagne – T06 La Légende de la mort – Partie 1 » de Christophe Babonneau est une œuvre qui se distingue par son hommage respectueux aux traditions folkloriques de la Bretagne, tout en les rendant accessibles au lecteur moderne.

Chaque récit, ancré dans les paysages emblématiques des Côtes d’Armor, est une fenêtre ouverte sur un passé où les légendes ne sont pas de simples histoires mais des fragments d’une réalité vécue.

Les illustrations sont plus qu’un simple écrin pour les textes d’Anatole Le Braz : elles en sont le souffle vital, réveillant les légendes pour les murmurer de nouveau à l’oreille d’un public contemporain.

Babonneau ne se contente pas de narrer ; il peint et évoque, faisant de cette bande dessinée un petit bijou de la littérature graphique bretonne.


Lieu visité par la bd en Bretagne

Ile-Grande

Les Contes de Brocéliande

Albums publiés en 2004, 2005 et 2006 aux éditions Soleil Productions


Résumé éditeur

Tome 1 : La Dryade

couverture bd Les Contes de Broceliande

Les Contes de Brocéliande vous proposent de découvrir, à travers plusieurs histoires, les différentes facettes de ces grandes magiciennes que sont les fées.

Belles, douces, amicales et bienveillantes, elles nous font rêver, et pourtant, il existe un aspect plus sombre, ignoré ou occulté.

Dans la forêt de Brocéliande, la prudence est donc de rigueur…

À travers ces histoires, on suit les aventures de jeunes enfants dont la vie est remplie de difficultés.

Entre dureté et féerie, les travers humains sont révélés de manière efficace et la force de la nature nous rappelle à nos faiblesses.

La bd « Les Contes de Brocéliande – Tome 1 : La Dryade » disponible ici


Tome 2 : Polbik le korrigan

Les Contes de Brocéliande vous proposent de découvrir, à travers plusieurs histoires, les différentes facettes de ces grandes magiciennes que sont les fées.

Belles, douces, amicales et bienveillantes, elles nous font rêver, et pourtant, il existe un aspect plus sombre, ignoré ou occulté.

Dans la forêt de Brocéliande, la prudence est donc de rigueur…

À travers ces histoires, on suit les aventures de jeunes enfants dont la vie est remplie de difficultés.

Entre dureté et féerie, les travers humains sont révélés de manière efficace et la force de la nature nous rappelle à nos faiblesses.

couverture bd Les Contes de Broceliande

La bd « Les Contes de Brocéliande – Tome 2 : Polbik le korrigan » disponible ici



Tome 3 : Les Dames de Brocéliande

couverture bd Les Contes de Broceliande

Les Contes de Brocéliande vous proposent de découvrir, à travers plusieurs histoires, les différentes facettes de ces grandes magiciennes que sont les fées.

Belles, douces, amicales et bienveillantes, elles nous font rêver, et pourtant, il existe un aspect plus sombre, ignoré ou occulté.

Dans la forêt de Brocéliande, la prudence est donc de rigueur…

À travers ces histoires, on suit les aventures de jeunes enfants dont la vie est remplie de difficultés.

Entre dureté et féerie, les travers humains sont révélés de manière efficace et la force de la nature nous rappelle à nos faiblesses.

La bd « Les Contes de Brocéliande – Tome 3 : Les Dames de Brocéliande » disponible ici



Tome 4 : Du rififi en Bretagne

La forêt de Brocéliande est menacée !

Un malfaisant souhaite la transformer en terrain de jeux pour déchets ménagers en tout genre.

Scandalisés, les autochtones tentent de lui opposer une résistance farouche, en vain.

Le scélérat qui dirige les opérations est un type puissant qui ne recule devant rien, pas même le meurtre.

Malheureusement pour lui, nos humanistes préférés, la bande des Teigneux, va entrer dans la danse et lui apprendre les bonnes manières.

Entre conte breton et polar humoristique, cet album cherche juste à distraire les lecteurs tout en leur expliquant qu’à force de « saloper » la planète, on finit parfois par se faire « botter les bas morceaux ».

couverture bd Les Contes de Broceliande

La bd « Les Contes de Brocéliande – Tome 4 : Du rififi en Bretagne » disponible ici


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Les Contes de Brocéliande »

« Les Contes de Brocéliande » est une série de bandes dessinées qui nous plonge dans l’univers mystérieux de la forêt de Brocéliande, un lieu chargé de légendes et de magie.

Cette série propose une variété de contes bretons qui révèlent que la forêt est le théâtre de rencontres entre les êtres humains et les fées, créatures souvent bienveillantes, mais parfois cruelles.

Les trois premiers tomes de la série captivent le lecteur en explorant la dualité des fées, soulignant que leur nature n’est pas toujours bienveillante envers l’homme.

Les récits abordent des thèmes tels que la cruauté humaine et la différence, offrant une perspective plus adulte et sombre des contes traditionnels.

Le quatrième tome de la série propose une intrigue plus contemporaine, où la forêt de Brocéliande est menacée par des ambitions malfaisantes.

Cependant, le tome réussit à conserver le charme des contes bretons en racontant deux histoires fascinantes, illustrées avec talent et agrémentées de couleurs bien choisies.

La série dans son ensemble invite le lecteur à découvrir un univers féérique, à réfléchir sur les valeurs de la vie, et à redécouvrir les contes d’une manière plus adulte et réaliste.

Une lecture à la fois captivante et instructive, à savourer et à relire pour en apprécier pleinement la richesse.