Étiquette : Th:Histoire

Le Bagne de la Honte – Intégrale

Album publié en 2018 aux éditions DCL.


couverture bd Le Bagne de la Honte - Intégrale

Nous sommes en 1855. Napoléon III vient d’ordonner la création de centres pénitentiaires pour enfants.

Pour Joachim Evain, un petit breton de onze ans, une nouvelle vie commence. Depuis sa voiture cellulaire qui le conduit sur le port de Marseille, Joachim et ses compagnons d’infortune se familiarisent avec leur nouvel environnement.

Joachim devient le « vautour », l’esclave de Xavier, un garnement à peine plus âgé que lui, qui le martyrise.

Puis, les enfants sont conduits en Corse, près d’Ajaccio, afin d’intégrer le « bagne de la honte ».

Ce récit, poignant et dérangeant, nous raconte les conditions de vie de ces enfants que l’on a traité comme des hommes.

Une histoire vraie qui demeure une verrue de notre l’Histoire moderne. Afin de ne pas oublier, les 300 gamins, morts dans ce bagne, entre 1855 et 1866.


L’avis histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Bagne de la Honte – Intégrale »

« Le bagne de la Honte » de Frédéric Bertocchini et Eric Rückstühl est une bande dessinée qui plonge profondément dans l’obscurité de l’histoire française. Elle révèle une tradition longtemps cachée et meurtrière : l’emprisonnement des enfants.

Cette œuvre en deux tomes raconte avec précision et sensibilité l’histoire poignante des enfants du bagne de Saint-Antoine en Corse, en 1855, sous le règne de Napoléon III.

Les auteurs nous livrent un récit bouleversant des conditions inhumaines dans lesquelles ces jeunes délinquants, condamnés pour des actes de toutes gravités, étaient forcés de vivre.

Les mauvais traitements, les privations, l’isolement, et même la violence sexuelle faisaient partie intégrante de leur quotidien. Pourtant, au milieu de cette horreur, une lueur d’espoir brille à travers la romance naissante entre l’un des enfants condamnés et la fille du garde-chasse.

Eric Rückstühl offre un style réaliste. Son travail sur les décors et les personnages est captivant, et l’histoire est si prenante qu’on ne peut s’empêcher d’être envouté.

« Le bagne de la Honte » est une BD qui permet de découvrir cette période sombre de l’histoire française et Corse, offrant un aperçu poignant et dérangeant de la vie de ces enfants sacrifiés par un système impitoyable.



Lieu visité par la bd en Corse

Ajaccio

Aléria 1975 – Intégrale

Album publié en 2015 aux éditions DCL


Résumé éditeur

Le 21 août 1975, menées par Edmond Simeoni, quelques dizaines d’hommes, armés de fusils de chasse, investissent une cave viticole située à Aleria, en Plaine Orientale (Corse).


Il s’agit de la cave Depeille, suspecté d’être mêlé à un scandale financier.


Au petit matin, les employés sont mis à la porte sans violence et les militants investissent les lieux. Ils taguent les murs, hissent des drapeaux corses, barricadent les fenêtres et convoquent la presse.

Dans la journée, des hommes et des femmes, venus de toute la Corse,…


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Aléria 1975 »

La bande dessinée Aléria 1975 plonge le lecteur au cœur des événements réels qui ont secoué la Corse en 1975.

Le récit, basé sur de nombreux témoignages, offre une immersion intense dans cette histoire méconnue.

Les dessins, détaillés et soignés, renforcent l’impact émotionnel de l’histoire. Le scénario retrace le siège de la cave viticole d’Aléria par des nationalistes, une situation qui a rapidement tourné au drame.

En suivant le protagoniste Edmond Simeoni, la bande dessinée permet au lecteur de ressentir les tensions et les émotions vécues lors de cet événement.

Aléria 1975 est un album fascinant qui rend hommage à la mémoire de ces événements historiques.



Lieu visité par la bd en Corse

Aléria

La révolte des bonnets rouges

Album publié en 2007 aux éditions CPE.


Résumé éditeur

couverture bd La révolte des bonnets rouges

Printemps 1675.

Des troubles éclatent à Rennes puis à Nantes. La population, excédée par la pression fiscale de Louis XIV, refuse de nouveaux impôts levés contre la volonté du Parlement de Bretagne et en violation du Traité de 1532 qui assurait que le respect des vieilles institutions du pays.

Bientôt les émeutes prennent un caractère insurrectionnel.

Après les villes de Haute Bretagne ce sont les campagnes de Basse Bretagne qui s’enflamment.

En Cornouaille, les insurgés rédigent un Code Pessovat (« ce qui est bon ») qui pose les bases d’une république bretonne égalitaire, tandis que Sébastien Le Balp, notaire à Kerglof, près de Carhaix, prend la tête du mouvement…

C’est cette belle page d’Histoire de Bretagne que Thierry Jigourel, journaliste, écrivain et Gérard Clam, dessinateur de presse et illustrateur, font revivre en 48 pages d’un rythme haletant dans lequel le souci de l’épique ne le cède en rien à la rigueur historique.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « La révolte des bonnets rouges »

Dans « La révolte des Bonnets Rouges« , Thierry Jigourel et Gérard Clam plongent le lecteur dans les méandres d’une Bretagne insurgée contre l’oppression fiscale du roi Louis XIV.

Avec un scénario vibrant et des illustrations qui capturent crûment la ferveur de la révolte, cette bande dessinée ne se contente pas de narrer des faits ; elle les incarne.

extrait bd La révolte des bonnets rouges

Jigourel, s’armant de sa plume historienne, dresse un récit où l’épopée des simples se heurte à la complexité des enjeux politiques.

Clam, quant à lui, imprime cette tension sur le papier avec un style brut qui sied à la rudesse de l’époque.

Ensemble, ils offrent une œuvre qui n’est pas seulement une fenêtre sur le passé, mais un miroir des luttes actuelles.

Cette BD, à la fois didactique et révoltée, est un cri du cœur du patrimoine breton qui résonne bien au-delà de ses frontières historiques.


On vous conseille la vidéo ci dessous


Lieux visités par la bd en Bretagne

CarhaixKerglofNantes

Le Bagne de la Honte – Tome 2 – Francesca

Album publié en 2011 aux éditions DCL.


Après le premier épisode, Castellucciu, Frédéric Bertocchini (scénario), Eric Rückstühl (dessins), et Rémy Langlois (couleurs), continuent de nous raconter l’histoire poignante et dérangeante du bagne des enfants de Castellucciu, sur les hauteurs d’Ajaccio.

Sous le Second Empire, des centaines d’enfants furent envoyées dans cet endroit sordide et insalubre, et des dizaines y périrent dans l’indifférence générale.
Dans ce second et dernier épisode, les auteurs nous racontent, à travers l’histoire de Joachim Evain et d’Antoine Teurice, la brutalité de ce monde, sans foi ni loi, où règnent l’horreur et le déshonneur.

Pourtant, malgré tout, l’espoir est toujours là.
Aussi, lorsqu’un petit bagnard s’éprend violemment de Francesca, une jeune Corse, l’amour sortira-t-il vainqueur ?


L’avis histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Bagne de la Honte – Tome 2 – Francesca »

Dans « Le Bagne de la Honte – Tome 2 – Francesca« , Frédéric Bertocchini et Michel Espinosa nous plongent dans l’univers carcéral d’un bagne pour enfants en Corse, au XIXe siècle. À travers le destin tragique de Francesca, jeune fille injustement emprisonnée, les auteurs dénoncent les dérives d’un système répressif et inhumain.

La force de cette bande dessinée réside dans la rigueur historique de son enquête et la justesse de son propos. Bertocchini s’appuie sur des faits réels pour construire son récit, et évite habilement les écueils du pathos ou du manichéisme. Les personnages sont fouillés et nuancés, l’intrigue est captivante, et le lecteur est pris dans une spirale d’émotions qui le mène de la colère à l’indignation, en passant par l’empathie et la compassion.

Le dessin d’Espinosa, précis et réaliste, restitue parfaitement l’atmosphère oppressante du bagne. Les décors sont soignés, les personnages sont expressifs et les jeux d’ombre et de lumière renforcent la dramaturgie du récit.

« Le Bagne de la Honte – Tome 2 – Francesca » est une bande dessinée historique de qualité, qui mêle avec brio enquête documentaire et fiction narrative. Elle nous plonge dans un pan méconnu et douloureux de l’histoire corse, tout en nous interrogeant sur les dérives d’un système répressif et injuste.

Un récit poignant et nécessaire, servi par un dessin réaliste et soigné.



Lieu visité par la bd en Corse

Ajaccio

Le Foot Corse Raconté Aux Enfants – Tome 2

Album publié aux éditions Clémentine en 2020.


Résumé éditeur

couverture bd Le Foot Corse Raconté Aux Enfants - Tome 2

En Corse, le football est le Sport Roi. Une religion presque !

Depuis plus d’un siècle, le ballon rond (u ballò) suscite les passions les plus vives en tribunes.

Il faut dire que les clubs corses, malgré leurs petits moyens, se sont au fil des années illustrés par de gigantesques exploits.

Avec leur livre magique, toujours accompagnés de l’abeille Abbabella, nos amis Natale et Serena remontent une nouvelle fois le temps pour découvrir les magnifiques exploits du SC Bastia, de l’AC Ajaccio et du GFC Ajaccio.

Mais également des clubs amateurs ou de la Squadra Corsa, dont les succès ont émerveillé de nombreuses générations de supporters.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Le Foot Corse Raconté Aux Enfants – Tome 2 »

Dans ce deuxième tome, Frédéric Bertocchini poursuit sa mission pédagogique et ludique de faire découvrir aux enfants l’histoire du football corse. L’auteur s’attache à mettre en lumière les valeurs de solidarité, de partage et de respect qui animent ce sport, tout en faisant la part belle aux particularismes de l’île de Beauté.

Le scénario est bien construit, et l’alternance entre les phases de jeu et les moments de vie des personnages permet de maintenir l’intérêt du lecteur tout au long de l’album. Les dialogues sont simples et accessibles aux plus jeunes, sans pour autant tomber dans la mièvrerie.

Le dessin de Michel Espinosa est quant à lui efficace et expressif, avec un trait rond et dynamique qui colle parfaitement à l’univers du football. Les couleurs vives et chaleureuses participent à l’immersion du lecteur dans l’ambiance corse.

Cependant, les rivalités entre les différents clubs corses auraient mérité d’être approfondies.

« Le Foot Corse Raconté Aux Enfants – Tome 2 » est une bande dessinée sympathique et divertissante, qui remplit parfaitement son rôle d’initiation au football et à la culture corse pour les plus jeunes. Les adultes apprécieront quant à eux les clins d’œil et les références à l’histoire du ballon rond sur l’île de Beauté.



Aléria 1975 – Tome 2 – Dernière sommation !

Album publié en 2015 aux éditions DCL


Résumé éditeur

Le 21 août 1975, menées par Edmond Simeoni, quelques dizaines d’hommes, armés de fusils de chasse, investissent une cave viticole située à Aleria, en Plaine Orientale (Corse).

Il s’agit de la cave Depeille, suspecté d’être mêlé à un scandale financier. Au petit matin, les employés sont mis à la porte sans violence et les militants investissent les lieux.

Ils taguent les murs, hissent des drapeaux corses, barricadent les fenêtres et convoquent la presse.

Dans la journée, des hommes et des femmes, venus de toute la Corse, grossissent les rangs des contestataires.

Le soir venu, le téléphone est coupé. Au moment où l’inquiétude s’installe, des hélicoptères de combat, un navire de guerre, des blindés, 1.200 gendarmes et C.R.S. font route vers Aleria.

Un drame est en train de se nouer…

Une bande dessinée scénarisée par Frédéric Bertocchini et dessinée par Michel Espinosa, réalisée à partir de nombreux témoignages collectés auprès de ceux qui ont fait « Aleria« , dont certains deviendront par la suite des cadres du F.L.N.C.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Aléria 1975 – Tome 2 – Dernière sommation ! »

Dans « Aléria – Tome 2 : Dernière sommation« , Frédéric Bertocchini orchestre avec adresse une plongée graphique au cœur d’une Corse écorchée par ses luttes.

Avec une acuité historique certaine, il tisse les fils d’un récit où le drame s’invite dans le militantisme passionné. Les traits expressifs de Michel Espinosa et la palette réaliste de Nuria Sayago transcendent les cases pour nous immerger dans l’atmosphère de l’époque, où la cave Depeille devient l’épicentre de contestations qui résonnent encore.

L’ouvrage, loin d’être un simple divertissement, s’érige en témoignage poignant des évènements d’Aléria en 1975, marquant un tournant décisif pour le nationalisme corse. Les auteurs s’appuient sur des témoignages vibrants pour dresser un portrait complexe de cette lutte, évitant ainsi l’écueil d’une glorification unilatérale. Le lecteur est convié à une réflexion plus profonde sur les mouvements sociaux et leur héritage, dans une œuvre qui conjugue avec brio pédagogie et émotion.

« Aléria 1975 – Tome 2 – Dernière sommation ! » est donc une fresque historique dessinée avec le souci de la fidélité, un cri graphique qui rend hommage aux voix d’hier, tout en interpellant les consciences d’aujourd’hui.

Une lecture indispensable pour qui s’intéresse à l’âme tourmentée de l’île de Beauté et à ses pages parfois méconnues de l’histoire française.



Lieu visité par la bd en Corse

Aléria

L’histoire de Porto-Vecchio racontée aux enfants

Album publié en 2023 aux éditions Clémentine


Résumé éditeur

Natale et Serena parcourent le monde et voyagent dans le temps à l’aide de leur livre magique, accompagnés de l’abeille Abbabella.

Cette fois, ils découvrent l’histoire de la ville de Porto-Vecchio, en Corse.



L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « L’histoire de Porto-Vecchio racontée aux enfants »

La bd n’a pas encore été lue. Un avis sera posté dans quelques semaines.


Lieu visité par la bd en Corse

Porto-Vecchio

L’histoire de Calvi racontée aux enfants

Album publié en 2023 aux éditions Clémentine


Résumé éditeur

Natale et Serena parcourent le monde et voyagent dans le temps à l’aide de leur livre magique, accompagnés de l’abeille Abbabella.

Cette fois, ils découvrent l’histoire de la ville de Calvi, en Corse.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « L’histoire de Calvi racontée aux enfants »

La bd n’a pas encore été lue. Un avis sera posté dans quelques semaines.


Lieu visité par la bd en Corse

Calvi

Anne de Bretagne – Un destin royal

Album publié en 2023 aux éditions Glénat


Résumé éditeur

couverture bd Anne de Bretagne - Un destin royal

Le destin d’Anne de Bretagne (1477-1514) se forge lorsqu’elle a seulement 11 ans.

Alors que son père, le duc François II, est sur son lit de mort, elle lui jure de maintenir l’indépendance de la Bretagne, par tous les moyens.
À la fin du XVè siècle, ce duché a son parlement, sa justice, son armée, sa noblesse et bat sa propre monnaie. Et surtout, il est prospère !

Autant dire que sa richesse est convoitée par toute l’Europe, notamment la France dont Anne devient deux fois reine, d’abord en épousant Charles VIII, puis en s’unissant à Louis XII.

Grâce à son éducation soignée, son charme reconnu et sa finesse politique, la duchesse se fait aimer de son peuple et est respectée par les plus puissants. Mais réussira-t-elle à tenir la promesse faite à son père ? En tout cas, elle fera son possible pour y parvenir. La Bretagne sera sa principale raison de vivre, son unique combat…

Découvrez l’incroyable destin d’Anne de Bretagne dans un album complet, accompagné d’un dossier retraçant le parcours d’une femme exceptionnelle, dont la force de caractère impressionna l’Europe entière.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Anne de Bretagne – Un destin royal »

La bande dessinée « Anne de Bretagne – Un destin royal » de Céka, illustrée par Chandre, est une œuvre remarquable qui conjugue histoire et art avec brio.

Céka réussit à capturer l’essence d’Anne de Bretagne, une figure historique complexe, dès son jeune âge de 11 ans. La promesse faite à son père mourant de maintenir l’indépendance de la Bretagne devient le fil conducteur de sa vie, révélant une femme à la fois déterminée et politiquement astucieuse​.

Le scénario est soutenu par une rigueur historique impressionnante, rendant hommage à cette duchesse devenue deux fois reine de France. Les dialogues et les situations, bien que pédagogiques, restent fluides et captivants, ce qui permet de plonger les jeunes lecteurs dans le contexte tumultueux de la fin du XVe siècle​.

Les illustrations de Chandre ajoutent une dimension visuelle immersive. Les décors et les costumes sont minutieusement détaillés, transportant le lecteur dans l’univers médiéval avec une authenticité palpable. Les couleurs d’Emmanuel Bonnet viennent sublimer ces dessins, apportant une touche vibrante à l’ensemble​.

« Anne de Bretagne – Un destin royal » est une bande dessinée éducative et divertissante, idéale pour les jeunes et les passionnés d’histoire. Elle permet de redécouvrir une figure féminine forte et inspirante, dont le parcours a marqué l’Europe entière.


Louis-Marie Grignion de Montfort

Album publié en 2024 aux éditions Plein Vent.


Résumé éditeur

couverture bd Louis Marie Grignion de Montfort

Louis-Marie Grignion de Montfort est né en 1673, le deuxième de dix-huit enfants en Bretagne à Montfort-la-Cane (aujourd’hui Montfort-sur-Meu, en Ille-et-Vilaine).

Issu d’une famille chrétienne, il fut baptisé le jour suivant sa naissance et élevé à la campagne, développant son amour pour la nature et la solitude.

À l’âge de six ans, ses parents décidèrent qu’il deviendrait prêtre, comme ses trois oncles maternels.

Son père lui donna une instruction générale, tandis que sa mère se consacra à son éducation religieuse.

Il rejoignit les jésuites à Rennes à l’âge de douze ans et se prépara au sacerdoce à Paris, ajoutant le prénom de Marie à son nom lors de sa confirmation.

Après son ordination en 1700, il se consacra à la prédication dans les missions rurales de l’Ouest et du Centre de la France. Il travailla à Nantes et à Poitiers, où il créa une congrégation hospitalière, les Filles de la Sagesse, en 1703. Il rédigea son ouvrage le plus célèbre, le Traité de la Vraie dévotion à la Sainte Vierge, à La Rochelle.

Plus tard, il partit à Rome pour demander au pape la possibilité de devenir missionnaire. Il revint en France en tant que missionnaire apostolique. Il entreprit 72 missions majeures en dix ans.

Il fonda deux ordres religieux, la « Compagnie de Marie (les Pères montfortains) » et une congrégation féminine (les Filles de la sagesse).

Il mourut à 43 ans d’une pleurésie lors d’une mission à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Son corps repose dans la Basilique de Saint-Laurent-sur-Sèvre.


L’avis d’histoiregeobd.com sur la bande dessinée « Louis Marie Grignion de Montfort »

La bd n’a pas encore été lue.

extrait bd Louis Marie Grignion de Montfort

Lieux visités par la bd en Bretagne

Montfort-sur-MeuNantes